« Si je prends l'escalier au lieu de l'ascenseur, ça compte-tu ? » ou Le collégien : éléments d'un portrait

Numéro: 

1

Volume: 

15
Belleau, Jacques

L’élève qui se présente au collégial a un pied dans l’adolescence et un autre dans l’âge adulte. Il est dans un processus d’acquisition de sa maturité physique, sexuelle, intellectuelle et culturelle, en se débrouillant pour satisfaire aux exigences d’une société qui attend de lui qu’il soit à la fois original et conforme, qu’il soit autonome tout en faisant en sorte qu’il demeure dépendant. En sus, il doit distinguer, à travers nos discours contradictoires, nos intentions réelles. Il est très différent du collégien que nous étions. Ils « [...] se ressemblent d’un pays à l’autre, leur culture est homogène : ils aiment les sensations fortes, les nouvelles expériences et les voyages d’aventure. Ils veulent profiter de tout immédiatement. Leur mode de connaissance est marqué par la globalité et l’instantanéité et aussi par le manque de méthode de travail; leur sensibilité et leur imagination sont ouvertes à la création mais beaucoup moins à l’analyse ». Tout au long de ce texte, il sera question des jeunes collégiens. Les thématiques abordées n’ont d’autres buts que de structurer la réflexion, il s’agit de prétextes pour parler des jeunes collégiens.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.