L’erreur pour apprendre. Étudier les erreurs des étudiants : un processus novateur pour analyser sa pratique et mieux faire apprendre

Numéro: 

2

Volume: 

31
Brière, Manon

Les erreurs, qu’elles soient inusitées ou récurrentes, s’avèrent un outil indéniable pour enseigner et apprendre. Elles constituent la substance, la matière première, à partir de laquelle se construit le dialogue sur l’apprentissage entre les étudiants et leur professeur. Cet article présente un cadre théorique pour analyser les erreurs des étudiants et en déterminer les sources d’une façon plus précise que la simple intuition. Issu d’une recherche exploratoire que l’auteure a menée dans le cadre d’une maitrise en enseignement au collégial, ce processus d’étude de l’erreur offre au professeur un moyen concret pour explorer les causes d’erreurs de ses étudiants au-delà de ses perceptions et du savoir d’expérience qu’il possède. Guidé par un questionnement ciblé concernant les erreurs fréquentes dans sa discipline, il pourra déterminer les stratégies didactiques et pédagogiques les plus appropriées à mettre en œuvre pour lever les obstacles à l’apprentissage. Cette dimension encore peu explorée au collégial intéressera tout pédagogue soucieux de réfléchir sur le rôle de l’erreur dans le processus d’apprentissage en vue de mieux adapter ses interventions.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.