L’efficacité collective des professeurs du collégial. Ou la perception de notre capacité à favoriser collectivement la réussite des étudiants

Numéro: 

2

Volume: 

32
Méthot, Lynda
Jacob, Suzanne
Clément, Louise

Plusieurs chercheurs se sont intéressés à l’efficacité des travailleurs et à ses retombées sur la performance de l’organisation dans laquelle ils évoluent. De ces travaux a émané la notion d’efficacité collective fondée sur la théorie sociocognitiviste de Bandura qui la définit comme étant « la croyance des membres d’un groupe quant à leur capacité de performer ensemble en tant que système ». En éducation, le concept fait référence à la perception qu’ont les professeurs concernant leur habileté à contribuer à la réussite scolaire de leurs étudiants. Dans le cadre d’une recherche PAREA que les chercheuses ont menée dans une dizaine de cégeps, elles ont exploré différentes dimensions de l’efficacité collective chez des professeurs de l’enseignement collégial. Elles se sont particulièrement penchées sur les conditions pouvant la favoriser et sur ses effets. Ceci leur a permis de tirer quelques conclusions quant à la capacité à se reconnaitre collectivement compétents pour déployer des stratégies d’enseignement et de gestion de classe soutenant la persévérance et la réussite des étudiants. Après avoir décrit brièvement le modèle théorique ayant servi de point de départ pour leur étude, elles présentent dans ce texte des pistes pour nourrir l’efficacité collective des professeurs au collégial.

Cet article est accessible aux membres et aux abonnés individuels seulement. Devenez membre afin d'accéder à son contenu.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.