L'apport des disciplines contributives scientifiques dans les programmes techniques

Numéro: 

2

Volume: 

21
Maheu, Sophie

Sous l’angle de la chimie à titre de discipline contributive, une enseignante partage ses réflexions sur la contextualisation de cette discipline dans son enseignement, une formation en inhalothérapie. L’auteure constate que le devis ministériel ne prescrit aucune compétence en chimie, même si celle-ci est essentielle à la pratique de la profession d’inhalothérapeute, et qu’elle a à relever le défi de permettre aux élèves de comprendre le lien entre la pratique professionnelle et leurs cours de chimie. Relatant son parcours d’initiation à l’inhalothérapie, y compris ses visites en milieu hospitalier et ses consultations auprès de collègues inhalothérapeutes, l’auteure présente ensuite un schéma intégrateur, où chaque notion doit aboutir à une application dans la pratique. Selon elle, pour que l’enseignant d’une discipline contributive arrive à choisir correctement ses contenus et que les apprentissages subséquents prennent tout leur sens pour les élèves, il faut que celui-ci consente à explorer l’univers professionnel dans lequel ces contenus seront mis en action. Grâce à leur ouverture et à leur collaboration, les collègues de la technique reliée à la discipline jouent alors un rôle de premier plan.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.