Intérêt des élèves et réussite du cours de philosophie « propre au programme » : d'abord une affaire de pédagogie !

Numéro: 

2

Rubrique: 

Volume: 

18
Desautels, Luc

« Approche programme », « intégration de la formation générale et de la formation spécifique », « épreuve synthèse », « cours de philosophie éthique et politique analysant des problématiques liées aux programmes d’études des élèves », plus de dix années se sont écoulées depuis que ces nouvelles lignes directrices se sont imposées au collégial. Arrêtons-nous à ce troisième cours de philosophie obligatoire qui a vu naître un grand nombre de pratiques, dont celle de regrouper les élèves qui le suivent par programme, par famille de programmes ou sans regroupement particulier. Mais, cette volonté d’arrimer l’enseignement de la philosophie aux programmes d’études des élèves apporte-t-elle les résultats qui en étaient attendus, surtout en termes de hausse d’intérêt des élèves et d’amélioration de la réussite. Voilà la question que nous avons tenté de résoudre dans une recherche subventionnée par PAREA, dont nous vous invitons à prendre connaissance des principales conclusions.

Panier

Votre panier est vide.