Innover dans l'enseignement supérieur : pourquoi et comment ?

Numéro: 

3

Volume: 

21
Romainville, Marc

Issu des Actes du colloque 2007 de l’AQPC, cet article reprend une conférenceportant sur l’innovation en enseignement. S’appuyant sur les idées de Durkheim, l’auteur évoque d’abord les principales raisons d’adapter l’enseignement à une société qui évolue sans cesse. La massification vient en tête de liste avec une formation désormais ouverte au plus grand nombre, entraînant comme conséquences l’augmentation des groupes classe et l’hétérogénéité moins élitiste des élèves. La deuxième incitation à l’innovation provient de l’urgence à lutter contre les taux d’échec importants dans l’enseignement supérieur, alors que la troisième réside dans les nouvelles attentes de la société du savoir et de l’économie de la connaissance. L’auteur présente ensuite un exemple d’innovation réussie, les « Passeports pour le bac », dont il décrit les différentes phases : l’identification, la récolte et le classement des prérequis ; l’élaboration de questionnaires afin de mesurer les prérequis des étudiants ; la diffusion de l’information recueillie afin de permettre la mise en place d’actions correctrices. Enfin, il propose et explicite un moyen d’innover avec des mots clés : pragmatisme, modestie et pertinence, planification du déploiement de l’innovation, respect des spécificité des savoirs, congruence, pérennité et soutien.

Panier

Votre panier est vide.