Dynamic leadership

Chris Hudon's picture

Résumé: 

Ayant réussi à tirer son épingle du jeu à travers les nombreux remous qui l'ont secoué ces dernières années, le réseau collégial fait de plus en plus figure de proue dans le monde de l'éducation. En effet, les orientations pédagogiques et les stratégies développées par les personnes qui y oeuvrent trouvent de plus en plus d'écho au Québec comme à l'étranger, comme en font foi les communications et les demandes de collaboration de plus en plus nombreuses que nous recevons de l'étranger, notamment du Maroc et du Laos. Le succès de la pédagogie en enseignement supérieur, développée dans le réseau collégial, tient en grande partie au dynamisme et au leadership des différents acteurs de la vie pédagogique ; notamment des professionnelles, professionnels, enseignantes et enseignants qui ont su relever les défis posés par les vagues de changement et développer des pratiques adaptées aux nouvelles réalités et aux objectifs de réussite qu'ils se sont donnés. Ils ont réussi à développer un savoir agir qui continue de se raffiner au fil des années, garant de perspectives d'avenir prometteuses ! Nous souhaitons souligner le travail remarquable réalisé par ces différents acteurs du réseau collégial, les remercier de leur engagement et les féliciter pour leurs réalisations. Afin d'illustrer la richesse des pratiques pédagogiques développées dans le réseau collégial, nous présentons dans ce numéro trois articles décrivant respectivement une stratégie pour développer le sens de l'éthique professionnelle des élèves, une stratégie d'évaluation des apprentissages et une stratégie d'intégration des acquis en fin de programme. Sur un autre plan, il est primordial d'insister sur la qualité de la recherche pédagogique issue du réseau collégial. Ainsi, dans la continuité du dossier sur la recherche du dernier numéro de la revue, nous incluons, dans le présent numéro, une liste des recherches qui ont été primées au cours des dernières années. Enfin, toute l'équipe de la revue vous souhaite beaucoup de succès dans vos projets pédagogiques et un été reposant et agréable.

Abstract: 

After making it through some rough sailing in recent years, the college network has become a leading influence in the world of education. Actually, a number of educational orientations and strategies developed by persons working in the college network are gaining recognition both here in Quebec and abroad, a fact confirmed by the growing number of communications and collaboration requests received from other countries, particularly Morocco and Laos. The success of higher-education pedagogy developed in the college network is largely due to the dynamism and leadership of the various people intervening in our educational affairs. This includes professional staff and teachers who were able to meet and overcome the challenges of major changes and develop practices adapted to the new realities and success-related objectives they set for themselves. These professionals also succeeded in developing a professional conduct that continues to improve over time and offers promising perspectives for the future! We wish to underscore the exceptional work done by the different intervenors in the college network. We thank them for their commitment and congratulate them on their accomplishments. To showcase the wealth of educational practices developed in the college network, we present in this issue three articles describing respectively: a strategy for developing a sense of professional ethics in students, a strategy for evaluating learning, and a strategy for integrating acquired knowledge at the end of the program. On another level, it is important to emphasize the quality of educational research originating in the college network. In continuity with the research file contained in the last issue, we are including a list of research projects in this issue that have been given precedence in recent years. The entire magazine team takes this opportunity to wish you success in your educational projects as well as a very restful and pleasant summer.

Evaluation for Transformation

Chris Hudon's picture

Résumé: 

Au cours des deux dernières décennies, les divers changements sociaux suscités par l’immigration, la mondialisation, l’évolution de la famille, la montée fulgurante des TIC ainsi que par la croissance et la massification de l’éducation ont eu un impact considérable sur les systèmes éducatifs (Bourdoncle, 1991, 1993 ; Paquay et al., 2001). Ainsi, maintes restructurations des systèmes scolaires, lesquelles ont pris le virage des compétences, s’observent à l’échelle internationale. Au Québec, la réforme mise en oeuvre par le ministère de l’Éducation s’inscrit dans ce mouvement en accordant désormais une place prépondérante à la réorientation pédagogique axée sur le développement de compétences des élèves (Gouvernement du Québec, 2001, 2002). Cette tendance lourde (Lessard, 2000), liée également aux conditions d’exercice qui prévalent de manière croissante depuis la démocratisation de l’enseignement, appelle des pratiques différentes de la part des actrices et des acteurs du milieu éducatif, et ce, même aux ordres d’enseignement postsecondaires. De fait, le projet de démocratisation de l’enseignement et particulièrement l’accroissement des cohortes hétérogènes qui s’en est suivi ont graduellement mis en exergue l’importance pour le personnel enseignant d’adopter des pratiques pédagogiques aptes à mieux rejoindre les nouvelles cohortes d’élèves. À cet égard, divers auteurs (Develay, 1996 ; Espinosa, 2003 ; Rey, 1999) ont montré qu’au sein de cette clientèle, plusieurs élèves arrivent désormais à l’école sans nécessairement maîtriser les codes et les normes implicites de la culture et de la réussite scolaires, une situation pouvant, dans bon nombre de cas, nuire à leur cheminement académique. Observée dans l’enseignement obligatoire depuis une vingtaine d’années, cette transformation des clientèles étudiantes touche désormais tous les ordres d’enseignement, dont le collégial qui a, lui aussi, à composer avec des contraintes comme, notamment, l’augmentation des effectifs par classe, l’hétérogénéité croissante des groupes, les coupures budgétaires et l’insuffisance des services (Langevin et Bureau, 2000). Compte tenu que cette conjoncture a considérablement modifié les conditions pédagogiques, le paradigme de l’enseignement semble se transformer en paradigme axé sur l’apprentissage où la différenciation pédagogique peut constituer une alternative. Dans la lignée des auteurs intéressés par la différenciation, dont Meirieu et Perrenoud entre autres, on peut sommairement proposer que celle-ci consiste à placer les élèves le plus souvent possible dans des situations-problèmes ; celles-ci assez mobilisatrices pour qu’ils relèvent le défi et complexes pour qu’ils dépassent le simple réinvestissement de ce qu’ils savent déjà. De telles situations d’apprentissage s’allient aisément à l’approche par compétences, puisqu’elles impliquent une confrontation des élèves avec des obstacles proprement épistémologiques, à des savoir ou à des compétences qu’il faut construire afin de permettre la progression et la réalisation d’un projet ou la résolution d’un problème.

Abstract: 

Over the two last decades, various social changes brought on by immigration, globalization, family evolution and the rapid rise in ICT, not to mention the growth and mass phenomenon occurring in education, have had a major impact on education systems (Bourdoncle, 1991, 1993; Paquay et al, 2001). We have witnessed a significant educational reorganization as school systems refocused their energy on competencies – a phenomenon that is occurring on an international scale. In Que¬bec, the reform implemented by the ministère de l'Éducation is part of the same movement, prioritizes an educational reorientation based on the development of competencies in students (Gouvernement du Québec, 2001, 2002). This major trend (Lessard, 2000), linked to the democratization of teaching, calls for different practices on the part of players in the educational environment and applies equally to post-secondary teaching. In fact, the democratization of teaching and particularly the increase in heterogeneous student groups that followed have driven home the importance for teachers to adopt pedagogical practices better suited to reach these new student groups. In this respect, various authors (Develay, 1996; Espinosa, 2003; Rey, 1999) have shown that many students now arrive at school without necessarily having mastered the codes and implicit standards relating to the culture and success at school – a situation that can often hinder their academic advancement. As observed for about two decades now in compulsory education, this transformation of the student body is occurring at all teaching levels including college, where constraints like a greater number of students per class, the increasing heterogeneity of groups, budget cuts and a lack of services are now the order of the day (Langevin and Bureau, 2000). Taking into account that this situation has considerably modified teaching conditions, the teaching paradigm seems to be shifting to one centered on learning, where differentiated instruction may be considered a viable alternative. For authors interested in differentiated instruction, including Meirieu and Perrenoud, the core concept is based on providing students with as many problem situations as possible. These situations teach students how to mobilize the resources they need to overcome the challenges encountered. They must also be complex so students go beyond a simple review of knowledge they have already acquired. Training situations of this nature harmonize nicely with a competency-based approach because they confront students with epistemological problems, calling on knowledge and competencies that are constructed on the road to project realization or problem resolution.

The Assessment of Competency and the Importance of Judgment

Chris Hudon's picture

Résumé: 

Pendant plusieurs années et jusqu’à ce jour, les pratiques d’évaluation des apprentissages se sont accommodées sans trop de peine aux concepts de mesure et d’évaluation et elles se sont même développées malgré une certaine confusion entre les termes. L’évaluation est devenue une réalité qui englobe une foule d’opérations, et ce, sans que celles-ci ne fassent nécessairement appel au jugement des personnes qui évaluent. La pratique des examens objectifs, caractérisés par des tâches précises comme répondre aux questions à choix multiple, jouit d’une tradition solidement établie. Les résultats chiffrés obtenus à plusieurs examens sont traités arithmétiquement pour se fondre dans un résultat total qu’il reste à interpréter et à utiliser dans une mécanique de certification. L’évaluation de performances complexes, comme la production d’un texte écrit ou l’exposé oral, n’échappe pas à ce mouvement. Les tâches proposées aux élèves sont plus complexes et plus élaborées que celles qui composent les examens objectifs, mais le traitement arithmétique des résultats demeure sensiblement le même. Bien que ces productions soient notées d’après plusieurs critères, l’opération dite d’évaluation aboutit à des résultats chiffrés ou à des notes qui seront tôt ou tard additionnées. Dans une approche par compétences, l’évaluation doit s’appuyer sur une méthodologie particulière d’une part reliée à la nature même des situations-problèmes ou situations-tâches1 traitées par les élèves évalués et, d’autre part, à l’analyse des résultats obtenus en cours d’études ou au terme de la formation.

Abstract: 

For years now and still today, evaluation of learning practices have adapted without too much trouble to measurement and evaluation concepts and even managed to grow despite some confusion in terminology. Evaluations have become a reality which encompassses a host of operations; all without calling upon the judgment of the evaluators. The practice of objective examinations, characterized by precise tasks such as answering multiple choice questions, is a firmly established tradition. The grades of several of these examinations are later blended into a total result which is analyzed and used in the “mechanics” of certification. The evaluation of complex performances such as writing a text and oral presentations, does not escape this practice. Even if tasks given to the students are more complex and elaborate that those in objective examinations, the mathematical processing of the results remains the same. Although the work is qualified in relation to criteria, the evaluation itself leads to quantifiable results and/or grades that will be tabulated sooner or later. In a competency-based approach, evaluations rests on a methodology linked on one hand, to the nature of the problem situation or situational task facing the student being evaluated and, on the other, to the analysis of results obtained during the course of study or at the end of training.

Pages

Shopping cart

Your shopping cart is empty.