Une expérience interdisciplinaire interprogramme. La rencontre des Sciences de la nature et des Sciences humaines

Numéro: 

1

Rubrique: 

Volume: 

32
LANDRY, Daniel
LEPAGE, Martin

Les auteurs de cet article ont eu l’intuition, un jour, qu’un dialogue interdisciplinaire entre leur domaine respectif, la chimie et la politique, pourrait s’avérer riche pour former leurs étudiants. Ils ont ainsi fait travailler leurs groupes sur l’organisation commune d’une activité scientifique ayant pour thème la question des réfugiés climatiques : un « bar des sciences », soit une rencontre plus ou moins formelle entre des chercheurs et le public servant à discuter de questions de société et de sciences. L’objectif double du projet était d’évaluer si ce type d’approche interdisciplinaire allait favoriser, d’une part, l’engagement des étudiants dans leur cours et, d’autre part, leur engagement civique eu égard aux questions environnementales. Avec ce projet, les professeurs souhaitaient par ailleurs débroussailler un terrain encore peu exploré au collégial, soit celui de l’interdisciplinarité interprogramme. Aux objectifs mentionnés ci-dessus concernant l’engagement s’ajoutent des visées plus opérationnelles comme la détermination de conditions facilitantes et le relevé des écueils à la démarche. Dans cet article, les auteurs abordent d’abord la question théorique de l’interdisciplinarité, avant de présenter le contexte de réalisation de leur projet. Celui-ci constitue une activité interdisciplinaire de première génération éminemment perfectible, mais il permet de poser un regard réflexif pour cibler les éléments à ajuster en vue d’améliorer le tout afin de tirer des apprentissages pour quiconque souhaiterait expérimenter l’interdisciplinarité.

Article en français seulement.

The AQPC acknowledges the financial support, in 2014-2015, of the Government of Canada through Canadian Heritage, Canada Periodical Fund, Business Innovation component.

Logo Gouvernement du Canada 

Shopping cart

Your shopping cart is empty.